Perles Sago façon riz au lait

Les perles de tapioca…tout une histoire d’amour. Je vous en parlais déjà dans Envies du mois de mai, hé oui ! Je suis aller à la recherche au trésor (ou plutôt aux perles de tapioca) et j’ai vraiment eu du mal à en trouver dans nos supermarchés. En fait, je n’en ai même pas trouvé. Comme c’est un peu indispensable pour faire cette recette et si vous ne voulez pas vous rabattre sur un simple riz au lait, où est-ce que vous pouvez en trouver ? A Caen, j’ai réussi à en trouver à Extrême Orient, une épicerie asiatique près de la Fnac dans la Rue de Bras.

En fait, après avoir été éclairée par Nel (https://idebloq.wordpress.com/), ce n’est pas des perles de Tapioca mais Sago. Donc je n’ai vraiment pas réussi à trouver du VRAI tapioca et c’est alors vraiment introuvable puisqu’on m’a dit clairement dit dans la boutique asiatique -tenue pas des asiatiques- que c’est du tapioca. Mais pourquoi tout le monde appelle ça du tapioca si ce n’est pas du tapioca ? 

Pour notre première recette de cuisine sur le blog, je vous propose donc des Perles du Japon façon riz au lait.

DSCF4731

Ingrédients : 60g de perle de tapioca | 40g de sucre | 1 gousse de vanille (ou un sachet de sucre vanillé mais dans ce cas, mettez seulement 30g de sucre) | 1 pincée de sel | 20cl de lait de coco | env. 1L de lait demi-écrémé | des fruits au choix pour la déco

La recette est hyper simple, comme un riz au lait en fait !

Dans une casserole, mettez le lait de coco, le lait demi-écrémé, le sucre, le sel et la vanille. Laissez cuire jusqu’à ébullition. Ajoutez ensuite les perles de tapioca et laisser cuire jusqu’à ce qu’elles soient translucides.

DSCF4733

Ici, vous pouvez voir que les perles de tapioca deviennent translucides mais ne le sont pas encore. J’ai eu un petit problème avec mes perles de tapioca puisque j’ai pris les plus grosses que j’ai trouvé. Elles ont eu du mal à cuire alors peut-être faut-il les précuire un peu avant? A tester pour la prochaine fois.

DSCF4736

Versez dans des ramequins une fois que les perles sont devenues translucides et laissez refroidir. Ajoutez quelques fruits pour la déco, pour notre part, on a ajouté des fraises, des cerises et une feuille de menthe provenant du jardin.

DSCF4737

Au final, c’était super bon. La coco n’était pas trop présente (pour ceux qui n’aiment pas ça). Un pur régal !

Publicités

Mes envies du mois de juillet /1

Alors, pour ce mois d’été, plusieurs choses me trottent dans la tête. Déjà, les plus importantes sont d’avoir mon permis et mon bac. Mais bon, ça ce sont plus que de simples envies. Sinon, c’est les soldes, et j’ai alors très envie de les faire. Je traîne sur les sites tels que Mango Outlet, où on trouve d’anciennes collections Mango à moins chers. Ou encore Topshop, Asos, New Look, c’est beau de rêver ! Je vais attendre la deuxième démarque peut-être pour m’acheter des chaussures, des tops ou des robes à moins chers. Pas sûre que je trouve ma taille, du coup. Sur le site Elf je suis tombée sur une collection de rouge à lèvres à 1.50€, pourquoi s’en priver ? A ce prix là, j’achète carrément la gamme. Il faut aussi voir la qualité même si les commentaires ne sont pas trop négatifs. Le Sociable et le Flirtatious me tentent assez, je vous redis ça lorsque je les aurais reçus. Mise à part les rouges à lèvres j’aimerais bien trouver des vernis couleurs pastels pour l’été comme le Mademoiselle de chez Essie ou au contraire des couleurs pétantes comme le Brides no grooms.

Je suis aussi à la recherche de tabouret dans ce styles-là : 138433_1

Et enfin, j’ai envie de m’acheter pleins de CD pour mettre dans ma future voiture.

23e199a732bada9fb11c6c05c595d176 100913-lorde-cd-aso-1200x630sleeve

Les petites douceurs, sucrées pour le goûter

Il y a quelques jours je suis allée aux Petites douceurs avec une très bonne amie. Ce salon de thé qui propose beaucoup de desserts et pâtisseries se trouve dans la Rue aux Fromages. On peut aussi y déguster des plats salés pour le midi, mais seulement le midi.

DSCF4726

Le cadre est vraiment superbe. La rue est peu passante et nous sommes tranquilles à l’ombre des parasols. Le soleil était au rendez-vous et c’était vraiment un super moment passé avec ma copine Audrey (♥).

DSCF4725

C’est peut-être un détail pour vous, mais personnellement je déteste les fleurs en plastique. Soit on fait l’effort de mettre des vraies fleurs, soit on n’en met pas du tout !

DSCF4724

J’aurais aimé pouvoir manger quelque chose de salé, mais ils n’en servaient plus à l’heure que nous sommes arrivées (pourquoi c’est toujours affiché alors ?). Même pour l’heure du goûter, c’est toujours un plus de pouvoir proposer une assiette salée, oui tout le monde n’aime pas le sucré. Vous allez me dire, ils ne sont pas obligés de venir dans cet établissement, mais quand on y va à plusieurs et que ça fait plaisir à tout le monde, on ne veut pas être la personne qui dit non parce qu’elle n’aime pas le sucré. Bon, ce n’est pas mon cas de ne pas aimer le salé, mais tout salon de thé qui se respecte doit pouvoir au moins proposer une assiette salée, même du fromage frais comme on peut en trouver au Dolly’s. Je suis donc un peu déçue de ce côté.

DSCF4727

J’ai choisi un thé glacé Trahison byzantine, un rooibos aux agrumes vraiment très bon et une panna cotta avec son coulis de fruits des bois. En fait, pour tout vous dire, j’ai pris la panna cotta parce que c’était le dessert le moins cher. Tous les autres étaient à 4,20€ et la panna cotta était en dessous de 4€.

Audrey a choisi un milk-shake fraise, fait avec des boules de glace de la Ferme.

DSCF4729

Pour conclure, je suis un peu déçue par ce salon de thé qui n’est pas seulement un salon de thé. Le cadre est vraiment sympa mais cela reste assez cher. Je m’en suis tirée pour plus de 7€ avec seulement un thé glacé et une panna cotta. Ce n’est pas excessif pour un goûter mais ça l’est quand on regarde ce que sont capables de proposer les autres établissements du centre-ville pour le goûter. Je ne peux pas prendre de repas à midi à cause du travail, et à 4h j’ai vraiment une faim de loup et je cherche un peu à manger mon repas du midi. Je ne demande pas la même quantité bien sûr mais une petite assiette salée. En quittant Les petites douceurs j’avais autant faim qu’à notre arrivée. Le fait qu’ils ne proposent aucune assiette salée à 4h est vraiment dommage et les fleurs en plastique font vraiment tâches sous ce soleil et cette chaleur estivale.

Le théorème des Katherine – John Green

John Green, j’en entend parlé partout surtout depuis la sortie de l’adaptation cinématographique du livre Nos étoiles contraires. J’avais carrément adoré le film, mais que vaut réellement l’écriture de John Green ? A défaut de lire Nos étoiles contraires, comme je connaissais déjà l’histoire, j’ai décidé d’acheter le théorème des Katherine afin de me faire une petit idée.

RÉSUMÉ

Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s’appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais Katherine. Et dix-neuf fois, il s’est fait larguer.


AVIS

Tout d’abord, j’aime beaucoup la couverture, très flashy, très tape-à-l’œil et on le repère facilement dans les rayons. Sur la 4e de couverture, on peut y lire quelques avis de blogueuses et elles donnent bien envie de se lancer dans la lecture.

Parlons, cependant, un peu de contenu… très franchement je ne saurais, encore maintenant, vous dire si j’ai apprécié ce livre. Il ne m’a pas tellement emballée, j’ai mis plusieurs jours à le lire alors qu’il est assez court. L’intrigue est sympa mais je me suis attachée à aucun des personnages et j’ai trouvé assez désagréable d’être coupée dans sa lecture par des notes de bas de pages qui peuvent être parfois assez longues et pas toujours hyper intéressantes. C’est vrai que j’aurais pu très bien ne pas les lire mais si elles sont écrites c’est qu’elles sont sensées apporter quelque chose en plus à la lecture et ce n’était pas toujours le cas.

Pourtant, on y trouve beaucoup d’humour et je me suis surprise plusieurs fois à sourire devant les lignes. En fait, je pense que ce n’est simplement pas un roman pour moi, c’est trop adolescent -bien que j’aime les livres adolescents quand il y a de la fantasy – mais ici, c’était une histoire d’ados, racontée pour les ados à la manière des ados et avec des maths en plus. Comme je pense que ce n’est pas un livre pour moi je ne donnerai aucune note. Aussi, parce que je ne sais même pas quelle note donner : je ne sais même pas si j’ai apprécié ce livre ou non. Au final, je ne sais pas si c’est l’histoire qui ne me plait pas ou la plume de l’auteur et je n’ai, du coup, aucun avis sur l’écriture de John Green. Peut-être allez-vous me donner d’autres livres de John Green vers lesquels je pourrais me diriger afin de me donner un avis plus net. J’aurais peut-être dû lire Nos étoiles contraires finalement.

Donc, à la question que vaut réellement l’écriture de John Green ? que je me posais avant ma lecture, je n’ai toujours pas la réponse mais vous pourriez peut-être me la donner. Pour répondre à la question, vous pouvez aller le lire et me dire ce que vous, vous en pensez.

Atopicalm de Dermagor, un vrai coup de coeur

Fabriquée en Normandie, dans l’Orne, cette crème émolliente Atopicalm est un vrai coup de coeur pour moi. Cela fait environ une semaine que je l’utilise et je vais vous dire pourquoi.

J’ai la peau très sèche et souvent irritée à cause de la forte quantité de calcaire qu’il y a dans l’eau. A la sortie de la douche, je me retrouve avec des petites plaques rouges d’irritation sur le visage et le corps. J’ai testé plusieurs crèmes et celle-ci est celle que je préfère !

DSCF4718

Une crème émolliente, mais qu’est ce que c’est ? Le but premier de cette crème est d’assouplir et de détendre la peau. Celle-ci est vraiment efficace et le rempli pleinement ! Le format est vraiment super, 250ml ce qui nous permet d’en profiter plus longtemps. Ce que j’aime par dessus tout c’est son odeur, elle sent vraiment bon, je n’arrive pas à définir ce que c’est mais c’est doux, peut-être est-ce dû aux noyaux d’abricot avec lesquels elle est fabriquée ?

DSCF4719

D’habitude les crèmes pour peaux sèches sont assez grasses et restent sur les mains ce qui n’est pas le cas de Atopicalm. Elle rend la peau très douce et est rapidement absorbée. On peut la trouver en Pharmacie et Parapharmacie autour de 9€.