L’ESAT de Colombelles : mais c’est quoi ?

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Damien Yung qui nous a fait visiter l’ESAT de Colombelles. L’idée de visiter l’ESAT a germé de nos visites régulières, achats, dégustations de thés et de chocolats de la boutique Gourm’handi’ses située au centre-ville de Caen (en face d’ETAM lingerie). Ce que vous voulions au départ c’était visiter la chocolaterie où sont fabriqués ces délicieux chocolats et on s’est rendu compte que l’ESAT situé à Colombelles c’est bien plus qu’une simple chocolaterie !

Il y a 3 articles au sujet de cette visite :

  1. Celui que vous lisez qui est comprendre l’ESAT
  2. La visite
  3. La dégustation de produits

Il y aura en effet un article en plus que ce que nous avons l’habitude de faire quand nous visitons un endroit puisque je pense qu’il est nécessaire de vous expliquer ce qu’est un ESAT, comment ça fonctionne et que surtout il en existe ici juste à côté de chez nous et surement juste à côté de chez vous aussi. Nous pensons que c’est important d’être sensibilisé à ces établissements de services et d’aide pour les personnes handicapées mentales, moteurs ou psychiques.

Cette rencontre a été une véritable découverte pour nous. Nous avons appris des choses vraiment très intéressantes ainsi que rencontré des personnes formidables et passionnées.

L’ESAT est donc un Etablissement de Service d’Aide par le Travail, celui de Colombelles est géré par l‘APAEI de Caen et emploie seulement des travailleurs en handicap mental bien que d’autres ESAT emploient des travailleurs ayant un handicap physique ou encore psychique. L’APEI de Caen est une association à but non lucratif créée il y a près de 60 ans prenant en charge aujourd’hui 700 personnes de la petite enfance au plus grand âge et comprenant 4 pôles :

  • Le pôle enfance qui permet la prise en charge les tous petits jusqu’à l’âge de 20 ans.
  • L’accompagnement spécialisé qui prend en charge les personnes ayant un handicap plus marqué avec une prise en charge médicale.
  • Le pôle hébergement : foyers, appartements supervisés.
  • Le pôle travail dont fait parti l’ESAT de Colombelles ainsi que celui de Lebisey, de Saint-André-sur-Orne, de Ifs.

Chaque ESAT possède des activités différentes : espaces verts, produits pharmaceutiques et soins, menuiserie, emballages, aménagements de véhicules professionnels, mobiliers plastiques etc.

DSCF5989

Ces établissements sont des ateliers d’insertion, de transition pour les adultes en voie d’orientation professionnelle ou bien qui n’ont pas accès au travail de par leur handicap. Aujourd’hui l’ESAT de Colombelles emploie 115 travailleurs qui sont dispersés en différentes activités.

L’activité de chocolat a débuté à Ifs en 1999 et bien que située maintenant à Colombelles, une équipe de 35 travailleurs, de 5 encadrants dont 2 pâtissiers-chocolatiers, 2 monitrices et une personne sur l’organisation et la gestion la compose. Le but des moniteurs est de mettre les bonnes personnes à la bonne place en fonction de leur compétence et d’adapter le travail. Ils ont tous un rôle et c’est le groupe, la collectivité qui fait que cela fonctionne. Les moniteurs sont complémentaires aux travailleurs. Ensemble, on avance.


Depuis le début de l’année, l’ESAT développe une activité de biscuits qui sont surement apparus dans notre article sur la boutique. Aujourd’hui, 9 recettes de biscuits sont commercialisées dont les sablés de Caen qui ont une recette toute particulière datant du début du 20e siècle avec des œufs durcis et qui n’est pas pratiquée par les industriels. Ce qui est intéressant avec les œufs durcis c’est que le biscuits est très friable car la base est très sèche et cela permet aussi de diminuer le temps de cuisson avec une température basse et ainsi préserver les arômes. Ce sont ces recettes qui demandent du temps, de la main d’oeuvre qui intéresse l’ESAT, car plus il y a de produits à manipuler plus il y a d’étapes pour les travailleurs. Il y a donc une conservation des recettes traditionnelles ; le but étant de faire tout à la main.

DSCF5388

Sont proposées aussi des prestations de conditionnements alimentaires, d’emballages, de couverture de livres. Il y a tout un pôle papeterie qui fonctionne très bien de janvier à fin juillet avec la rentrée des classes et ensuite c’est la chocolaterie qui prend le relais notamment avec Noël. Noël représente une bonne moitié de l’activité et du chiffre d’affaire de l’année qui se concentre donc sur deux mois. Chaque année, ils essaient de renouveler 25% de leurs chocolats.

Des remises sont proposées sur des produits à des comités d’entreprises et des associations de parents d’élèves. Des bons de commandes et des catalogues spécifiques sont mis en place, ils sont alors diffusés dans les familles ou aux salariés. Sont faites régulièrement des prestations d’animations de vente aussi à Paris, ces dernières sont payées ce qui permet de payer les frais de déplacements. Les ventes ont lieu sur les temps de pauses des travailleurs et de plus en plus d’entreprises en demandent. Il y a en effet des refus d’animations car il y a parfois trop de demandes. Cela permet de se faire connaître et de déporter l’entreprise sur d’autres lieux hors Normandie.

DSCF5988

Souvent les travailleurs ont été écartés de la scolarité, ils sont arrivés à l’ESAT avec une reconnaissance de travailleurs handicapés mais sans diplôme. De ce fait, une VAE (Validation des Acquis par Expériences) est mise en place. Les travailleurs apprennent un savoir-faire qui est ensuite reconnu par cette VAE, un diplôme d’acquisition des compétences leur est attribué lors d’une remise, de quoi être fier de soi et de se donner des objectifs !

Cependant, un ESAT est un lieu de transition et les travailleurs doivent trouver une place dans une entreprise, retourner dans le milieu ordinaire. Tous les 5 ans, une à deux personnes se font embaucher dans une entreprise extérieure. La VAE permet donc à un adulte d’avoir un diplôme qu’il peut valoriser auprès d’une entreprise et qui est reconnu par l’éducation nationale.DSCF5944

Une équipe éducative et un service spécialisé proposent deux fois par semaine des activités et des ateliers qui permettent aux travailleurs de devenir autonome et des faire des activités extérieurs. Une vingtaine d’activités sont déjà mises en place et de nouvelles vont arrivées progressivement. Nous pouvons déjà citer un atelier cuisine, certains vont à la piscine, à la bibliothèque ou font du sport comme de l’équitation ou encore du vélo. Cela permet d’accompagner les travailleurs dans la vie professionnelle mais aussi dans la vie quotidienne. Se faire à manger c’est aussi gérer le budget des courses et des quantités ! Ces champs permettent donc de devenir plus autonome et apportent du bien-être aux participants.

DSCF5393

Par ailleurs, la boutique a obtenu à son ouverture une victoire nationale d’insertion. Le fait qu’elle soit placée au centre-ville de Caen permet aux adultes de retirer les a priori qu’ils se faisaient à ce sujet et aussi de démystifier l’handicap auprès des personnes n’en ayant pas. Les ESAT sont loin d’être des lieux fermés. Il y a une volonté d’ouverture, de faire évoluer le regard de la société sur les handicaps et la boutique en est un bel exemple. Il y a d’ailleurs plusieurs projets la concernant notamment une terrasse afin de faire le lien avec la rue piétonne, des cafés ou des chocolats à emporter ou encore à livrer à des enseignes dont certaines demandent déjà bien que ce ne soit pas encore mis en place du à un manque de machines adéquates et au fait aussi que les salariés soient capables de se repérer dans le centre-ville.

L’activité doit payer les salaires des travailleurs et le but n’est en rien de faire des marges. Les marges sont faibles (entre 10 et 15%) ce qui permet aussi aux travailleurs d’accéder aux produits. Vendre les produits permet de payer les salariés et aussi d’acheter de l’équipement. Le but premier de Damien Yung est qu’il y ait un équilibre entre l’achat et la vente.

Il est vrai l’article est plus dense que ce que nous avons l’habitude de faire. Nous avons pris un réel plaisir à rencontrer ces personnes, à découvrir leur savoir-faire et à comprendre le fonctionnement d’un lieu comme celui-ci. C’est pourquoi nous voulions le transmettre par un article dédié à cela. En espérant que ce dernier vous a permis de découvrir les ESAT, d’avoir un nouveau regard porté sur ceux-ci -si vous connaissez déjà- et de les comprendre.

Publicités

3 réflexions sur “L’ESAT de Colombelles : mais c’est quoi ?

  1. Bonsoir,
    Je connais cet établissement et la jolie boutique Gourm’handi’ses.
    Merci de les mettre ainsi dans la lumière !!
    Ma fille va tous les lundis à la piscine avec des personnes qui fréquentent cet établissement !!
    Ils sont très méritants et j’aime discuter avec eux !!!
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir,
      Merci de votre visite ! Ça a été un réel plaisir de pouvoir visiter cet établissement et aussi de rencontrer ces personnes qui sont très attachantes. Nous sommes sorties de la visite, nous avons la pêche et étions vraiment de très bonne humeur grâce à eux !
      Très bonne soirée à vous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s