Le Café Sauvage : késako ?

Le Café Sauvage c’est un lieu situé près de la place Saint-Sauveur, un endroit où on se retrouve, où on boit un thé ou une bière, où on mange, où on partage et où on vit ensemble. C’est un lieu décalé de ce qu’on a l’habitude de voir mais convivial et plein d’amour.

On y propose des petits déjeuners, des déjeuners dits « la Cantine Sauvage » qu’on peut venir préparer nous-mêmes en tant que bénévole. Mais pas que ! Le Café Sauvage n’est un simple lieu de restauration mais aussi et surtout un lieu d’échange.

On peut venir y faire des ateliers de toutes sortes, que ce soit du bricolage, du recyclage, de la cuisine ou toute autre chose qui vous passionne et que vous voulez partager avec d’autres en proposant vous même votre atelier.

Nous sommes allés de bon matin pour notre initiation au Café Sauvage. Régulièrement ont lieu des concerts le matin pour se réveiller en musique, ou le soir pour une petite soirée. Nous avons mangé quelques pancakes et bu un thé à prix libre tout en écoutant quelques chansons de Nicolas Delahaye, musicien de Concrete Knives et Eleacampane. Une atmosphère tamisée avant le lever du soleil qui nous permet un réveil musical toute en douceur avant de repartir sur les bancs de la fac. On y trouve non seulement des étudiants mais aussi des gens pressés avant leur journée de travail, qui viennent prendre un petit café en se remplissant de bonne humeur pour la semaine. On adhère!

Parlant d’adhésion, à votre arrivée au Café Sauvage, vous devez directement devenir adhérant avec une cotisation annuelle libre et qui vous permet de venir, de participer et d’échanger au Café, avant même de vous rendre compte de ce que le Café peut vous proposer. Vous devez adhérer avant de pouvoir participer à n’importe quel événement, avant de savoir si l’idée va vous plaire ou non.

Tous les prix sont libres, c’est un peu déconcertant parce qu’on n’a vraiment pas l’habitude mais un tableau est affiché avec les prix conseillés si vous êtes complètement perdus. Tous les coûts du Café Sauvage sont affichés, cela va de la simple matière première jusqu’au loyer, ils sont totalement transparents ! Leur but n’est pas de faire un maximum de profit mais d’être autosuffisant, de rentrer dans leur frais afin de continuer l’aventure.

Pour vous faire une idée, il suffit d’y passer. Le Café Sauvage propose énormément de choses à faire ensemble avec comme ligne directrice le partage. Une adresse à recommander ! Leur page Facebook est quotidiennement mise à jour qui nous permet d’être au courant des événements organisés.

 

Publicités

4 réflexions sur “Le Café Sauvage : késako ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s