Le Liseur – Bernhard Schlink

Ça faisait longtemps que je voulais lire ce livre mais je n’ai jamais pris le temps de le faire peut-être parce que je connaissais déjà l’histoire. Je l’avais acheté pour les cours mais on ne l’a jamais étudié en cours. J’ai donc seulement la version originale en allemand, que j’ai lu.

RÉSUMÉ

Afin que vous puissiez avoir un résumé en français, je l’ai pris sur le site Babelio (oui, oui si j’avais été moins fainéante , j’aurais pu vous traduire celui sur ma 4e de couverture).

A l’âge de quinze ans, Michaël – le narrateur – découvre l’amour dans les bras d’Hanna, une voisine de vingt ans son aînée; pendant six mois, il la rejoint tous les jours et partage avec elle plaisirs de la chair et moments de lecture. Mais sa maîtresse, personnage secret, disparaît un jour mystérieusement. Sept ans plus tard, Michaël la retrouve par hasard, alors qu’il assiste à un procès pour crime de guerre, où elle figure au banc des accusés; il découvre à cette occasion un fait qui pourrait atténuer sa condamnation, mais choisit de n’en rien dire, par respect pour celle qui a marqué si profondément sa vie. Il renouera leur relation au cours des dix-huit années d’incarcération de celle qu’il comprend enfin un peu mieux.


AVIS

Ce livre est un vrai chef d’oeuvre, pas pour rien qu’il a été adapté au cinéma. J’ai vu le film bien avant de lire le livre et les histoires d’amour, moi ça me fait toujours pleureur surtout quand ça finit mal.

Pour en venir au livre… il est divisé en 3 parties. La première relate la rencontre entre Michaël et Hanna puis l’histoire d’amour jusqu’à ce qu’elle parte sans prévenir. Pour la seconde partie, il s’agit du procès d’Hannoa en tant que criminelle de guerre nazie pendant la Seconde Guerre Mondiale quand elle a travaillé dans les camps de concentration. Michaël est témoin de ce procès grâce à un séminaire sur les camps de concentration au cours de ses études de droit. Il y apprend le passé d’Hanna dont il ne soupçonnait rien car elle ne lui en avait jamais parlé et il se rend compte d’un truc sur elle qui pourrait la disculper dans cette affaire. La troisième est dernière partie raconte la vie après le procès jusqu’à la sortie d’Hanna de prison 18 ans plus tard. C’est pour moi la meilleure partie du livre. On y ressent vraiment l’amour que Michaël a eu pour elle tout au long de sa vie. Malgré ce qu’il a pu apprendre lors du procès et qui aurait pu changer sa vision sur cette femme qu’il a aimé, elle reste son premier amour, celle avec laquelle il a vécu une véritable passion puisqu’il n’arrive pas en s’en défaire et il reviendra toujours vers elle.

J’adore les histoires d’amour, comme beaucoup de filles je pense et ce livre en raconte une vraie, une belle, une passionée et une difficile. Les personnages sont véritablement attachants surtout Hanna qui préfère être condamnée que d’avouer ses faiblesses dont elle a honte : son analphabétisme. Peut-être est-elle trop fière… ou trop honteuse et Michaël ne fait rien pour changer la donne lors du procès, par amour ? On se rend compte de toute la complexité du personnage d’Hanna, complexité que j’ai beaucoup aimé découvrir à travers les yeux de Michaël.

NOTE

5-5

Publicités

Une réflexion sur “Le Liseur – Bernhard Schlink

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s