Fenêtre sur crime – Linwood Barclay

RÉSUMÉ

Agoraphobe et schizophrène, Thomas n’a pas quitté sa chambre depuis quinze ans. Sa seule ouverture sur le monde : son ordinateur, et l’application Whirl360, un site de cartographie en ligne dont il mémorise chaque détail, persuadé que ses connaissances pourront servir à la CIA.
Et puis, un jour, alors qu’il arpente virtuellement les rues de Manhattan, Thomas voit, il en est sûr, le visage d’une femme à la fenêtre, asphyxiée dans un sac plastique.
Peut-on encore la sauver ? Doit-il prévenir la police ? Qui pour croire les propos d’un témoin aussi peu fiable ?
Une seule personne peut l’aider : son frère, Ray, qui avait choisi de prendre ses distances avec la folie de Thomas.
Cette fois pourtant… Et si Thomas avait réellement assisté à un meurtre ? Et s’il y avait un tueur en liberté ? Et si tout cela n’était que le début d’une terrifiante course-poursuite ?


AVIS

Je ne tiens pas plus longtemps afin de vous donner mon avis sur livre. Nous avons reçu notre colis de France Loisirs lundi et je n’ai pas pu résister afin de commencer Fenêtre sur crime depuis le temps que je l’attendais. Je l’ai fini cette nuit parce que ne savoir pas la suite m’était insoutenable. Ce n’est pas le premier livre de Linwood Barlcay que nous lisions. Lise et moi avons lu déjà Cette nuit-là et Crains le pire et pour ma part, c’est de loin un de mes auteurs préférés.

Clairement, ce livre ne m’a pas déçue et j’aime toujours autant les histoires un peu tordues de Linwood Barclay avec plein de suspens et de rebondissements. Un thriller comme j’adore en lire qui vous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne.

Ici, on suit deux intrigues parallèles : celle de Thomas et son frère Ray qui est venu s’occuper de Thomas et revivre quelques temps dans la maison de son père suite à sa mort accidentelle. Thomas est schizophrène et passe ses journées sur un ordinateur à mémoriser des cartes, des villes et des rues sans jamais sortir de chez lui et un jour il pense être témoin d’un meurtre en flânant dans les rues de New-York sur Whril360. A côté, on suit l’histoire d’Allison, qui cherche à faire chanter la femme de Sawchuck en campagne pour devenir procureur général de New-York. Au début on a franchement du mal à comprendre le lien qui relie ces deux intrigues qui n’ont vraiment rien à voir et au fil des pages tout commence à prendre forme jusqu’à ce que les deux se rejoignent. En plus, le fait de changer d’intrigue d’un chapitre à l’autre nous coupe dans laquelle on était plongé deux chapitres avant. C’est assez frustrant mais vraiment bien manié car on a juste envie de savoir à tout prix la suite. C’est vraiment un supplice !

Au cours de ce livre, on a pas mal de surprises, de choses auxquelles on ne s’attend mais vraiment pas et qui donnent une véritable dynamique au tout. Et puis des surprises, on en a jusqu’à bout ! Quand je suis arrivée à la fin je suis vraiment restée sur le cul (désolée mais il n’y a aucune autre expression pour me qualifier à ce moment-là): « mais quoi?! elle est où la suite ? tu peux pas nous planté comme ça  ! ». Ce livre est juste vraiment excellent, entraînant et carrément génial. Oui, oui je trouve clairement que Linwood Blarclay a un sacré génie dans ses écrits !

NOTE

5-5

Publicités

3 réflexions sur “Fenêtre sur crime – Linwood Barclay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s